oorsprong naam thee
Connaissance générale du thé

D’où vient le nom “thé” ?

Le théier, le fameux Camellia Sinensis, est originaire de Chine. De là, la culture s’est répandue dans presque toute l’Asie et, au cours des cent dernières années, dans le reste du monde. Et franchement, c’est compréhensible, car on trouve des amateurs de thé partout dans le monde et des efforts sont faits pour cultiver un thé délicieux, même si tous les climats ou les terroirs ne s’y prêtent pas.

Le thé est connu sous différents noms dans différentes langues. Pourtant, il est frappant de constater qu’elles sont toutes très similaires. Par exemple, on trouve thee, tea, té et thé en néerlandais, anglais, espagnol et français respectivement. Le terme “té” est également mentionné en danois, norvégien, suédois et hongrois. Mais quiconque a commandé sa boisson chaude préférée au Portugal a peut-être déjà remarqué que le nom “Cha” y est utilisé. C’est également le cas au Sri Lanka, en Inde et au Pakistan, par exemple. En Grèce, par contre, on dit “ta”.Thee Chinees Teken

Ce qui est intéressant avec la langue, c’est qu’on peut souvent y lire une histoire, et c’est le cas avec l’histoire du mot “thé”. La différence entre la prononciation dans le nord-ouest de l’Europe (“thé” et ses variantes) et celle du sud-ouest de l’Europe (“cha”) est due à la route utilisée pour le commerce au 18e siècle. Les Portugais commerçaient principalement avec Macao, et dans cette région, le thé se prononce “tsjaa”. C’est d’ailleurs le cas dans la majeure partie de la Chine, où vous entendrez presque toujours “tsjaa” lorsque vous parlerez de thé.  Mais dans quelques endroits – relativement exceptionnels – il est plus probable que le dialecte le prononce comme “tê”. Il s’agit notamment de la ville portuaire d’Amoy à Xiamen (Fujian) et de ses environs. Et que cela ait été exactement le lieu de commerce des marines marchandes hollandaises. Les marchands sont donc revenus de la lointaine Asie et ont adopté la prononciation dialectale “thé”, donnant ainsi son nom à cette délicieuse boisson. Par cette voie, le thé s’est répandu dans la majeure partie de l’Europe et plus tard en Amérique. C’est ainsi que la prononciation “thé” est tout à fait exceptionnelle en Chine mais répandue dans le reste du monde.

Où trouvez-vous encore la référence à l’appellation “cha” ? Quiconque a étudié la méthode traditionnelle d’infusion du thé a peut-être entendu parler de la méthode d’infusion “Gong Fu Cha”. Ce qui signifie littéralement “art de l’infusion du thé”. Nous voyons donc encore ici la référence au terme chinois “Cha”.

Pour les personnes intéressées par cette méthode traditionnelle, nous proposons également de nombreuses fournitures de Gong Fu Cha, comme un gaiwan, des outils de Gong Fu Cha ou un kit de démarrage de Gong Fu Cha par exemple. Cela vaut vraiment la peine d’essayer pour les amateurs de thé !

Les produits présentés dans cet article de blog

  • Préparez du thé comme un véritable maître chinois avec ce kit de démarrage Gong Fu Cha. La méthode Gong Fu Cha est idéale pour le thé en vrac de haute qualité, mais elle est moins adaptée aux mélanges, aux infusions et aux thés très fins....

  • 15,00

    Un gaiwan est un moyen amusant et pratique de préparer du thé selon la méthode Gong Fu Cha. Ce gaiwan est de couleur blanche et est fabriqué en porcelaine. Détails : Capacité : 100 ml Matériau : porcelaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *