18 résultats affichés

Afficher la barre latérale

African Affairs Or Tea? (10 sachets)

Beeeee Calm Or Tea? (10 sachets BIO)

CuBaMint Or Tea? (10 builtjes)

Dragon Jasmine Green Or Tea? (10 sachets BIO)

Duke’s Blues Or Tea? (10 sachets BIO)

EnerGinger Or Tea? (10 sachets BIO)

Favour 8 bio Or Tea? (8 sachets)

Coffret assortiment aux 8 mélanges

Kung Flu Fighter Or Tea? (10 sachets BIO)

Lychee White Peony Or Tea? (10 sachets BIO)

Merry Peppermint Or Tea? (10 sachets BIO)

Mount Feather Or Tea? (10 sachets BIO)

Queen Berry Or Tea? (10 sachets BIO)

Rainbow Box Or Tea?

Coffret assortiment aux 20 sortes de thés
19,90

Slimming Pu’er Or Tea? (15 sachets)

SpecialTea Treasure Box Or Tea?

Coffret assortiment aux 9 arômes

Tiffany’s Breakfast Or Tea? (10 sachets BIO)

TropiCoco Or Tea? (15 sachets BIO)

Infusion aux fruits tropicaux
9,90

Yin Yang Or Tea? (10 sachets)

Le thé en sachet est très occidental. Il est très facile à utiliser et vous fait gagner beaucoup de temps. Si le thé en vrac demande plus de fournitures comme un filtre à thé ou un infuseur par exemple, les sachets de thé vous permettent de préparer facilement du thé en un minimum de temps. Nous savons tous que nous manquons de temps, mais nous voulons quand même profiter d’une bonne tasse de thé. En tant qu’occidental, nous sommes souvent sur la route et même là, les sachets de thé sont utiles. Quelques sachets de thé dans votre sac et vous n’avez plus qu’à trouver de l’eau chaude avant de pouvoir déguster une délicieuse tasse de thé.
En Orient, avec la Chine en tant que berceau du thé, les sachets de thé ne sont que rarement utilisés. Le thé est servi de façon très cérémonieuse et cela se fait toujours avec des feuilles de thé en vrac. Les sachets de thé sont une invention occidentale qui est arrivée un peu par hasard. Avant l’époque des sachets de thé, le thé était principalement livré en boîtes métalliques, mais lorsqu’en 1904 les prix des boîtes en fer blanc grimpèrent, Thomas Sullivan fut le premier à envoyer du thé à ses clients dans de petits sachets en soie. Vous étiez censé retirer le thé des sachets et le verser dans votre tasse, mais ce message n’a pas été compris correctement par les personnes qui ont simplement plongé les sachets de soie dans l’eau chaude. Cette découverte accidentelle allait changer toute la culture occidentale du thé puisque plus tard, en 1929, Adolf Rambold le développa davantage pour en faire le sachet standard qu’il est aujourd’hui : un sachet en papier perméable à double pliage avec une agrafe sur le dessus. Dans les sachets, vous trouverez à la fois du « thé véritable » – c’est-à-dire du thé provenant du Camellia Sinensis ou « théier chinois » – et des mélanges de fruits, des infusions et des mélanges de plantes. Les sachets de thé commerciaux, dont le célèbre sachet de thé noir Lipton est un exemple, contiennent généralement des feuilles de thé qui ont été broyées en poussière. Cette méthode de production est appelée méthode CTC et signifie « Crush Tear and Curl ». Comme les feuilles sont si finement broyées, le thé prend immédiatement sa couleur et le sachet retiré après avoir trempé plusieurs fois dans l’eau. La production de CTC est aujourd’hui la méthode la plus courante dans le monde pour la production de thé.
Mais la culture du thé en sachet commence elle aussi à évoluer. Avec l’émergence et la popularité croissante d’une variété de thés verts et blancs, on constate notamment que les feuilles de thé sont moins broyées sous forme de poudre et que les plus gros morceaux de feuilles de thé finissent dans les sachets. Les feuilles sont souvent réduites en morceaux un peu plus fins pour les faire tenir dans le sachet de thé. Des thés plus exclusifs se retrouvent également en sachets. De nos jours, on trouve même les exclusives perles de jasmin en sachets de thé. Le papier, mais également d’autres matières telles que la soie, sont désormais utilisées pour les sachets, sans compter l’apparition de formes toujours plus variées.